in ,

Bien choisir son assurance moto

Vous venez d’acheter une moto pour sillonner les routes ou pour circuler librement en ville malgré les embouteillages ? Après l’achat du casque et l’obtention de votre permis, il est temps de pencher à l’assurance. Comme tous les véhicules à moteur, les deux-roues doivent faire l’objet d’une assurance. Elle vous couvre en cas de vol, de casse, d’accident ou d’incendie, mais il s’agit avant tout d’une obligation légale. Au vu des offres proposées par les compagnies d’assurance, il n’est pas aisé de trouver la bonne couverture. Pour un motard débutant, il peut s’avérer compliqué de déterminer le meilleur contrat d’assurance. Éclairages sur le sujet.

Que dit la loi ?

Selon l’article L211-1 du Code des assurances, tout conducteur de véhicule à moteur doit souscrire une assurance appelée garantie en responsabilité civile ou garantie au tiers pour couvrir les dommages qui peut causer aux autres. Sa fonction étant de protéger les autres si jamais vous commettez des erreurs pendant dans la conduite. Grâce à cette assurance, vous ne serez pas condamné par la justice si vous êtes l’auteur d’un dommage matériel ou corporel infligé à autrui. Par contre, votre responsabilité est engagé au civil et vous devez donc l’indemniser la victime. Cela signifie également que l’assurance à responsabilité civile couvre votre passager en cas de sinistre. Pour vous couvrir, vous devez souscrire une garantie de protection corporelle en option. Elle ne couvre peut-être pas les dommages corporels, mais ceux de votre équipement. Cette assurance couvre les frais médicaux, car ils peuvent vite grimper en cas d’hospitalisation prolongée. Il en va de même en cas de déficit fonctionnel permanent. Si jamais la victime de l’accident meurt, votre assureur versera aussi une compensation à ses héritiers.

Prenez bien le temps de lire les modalités de la garantie responsabilité civile, car chaque assureur est libre de définir la corpo, c’est-à-dire la garantie optionnelle.

Choisir votre assurance moto : les critères à prendre en compte

Circuler à moto sans assurance constitue un délit. Vous êtes passible d’une amende de 3 570 euros assortie d’une suspension du permis de conduire d’une durée maximale de 3 ans. Par ailleurs, étant donné que votre moto sera immobilisée, les frais de fourrière dont vous devez vous acquitter jusqu’à la régularisation de votre situation. Pour éviter ces désagréments, n’attendez pas et souscrivez à une assurance moto. Vous devez tenir compte de plusieurs critères afin de déterminer le meilleur contrat.

Les caractéristiques de votre moto

Les trajets effectués, l’usage de la moto, la puissance de son moteur, mais également son prix constituent les éléments clés dans le choix de votre contrat d’assurance. Ils influent sur le montant de votre prime d’assurance. En effet, le niveau de couverture requis varie selon la cylindrée. Cette règle est aussi valable pour les scooters, les routières, les roadsters, les sportives ou les customs.

Le profil du conducteur

Votre profil du conducteur est également pris en compte par l’assureur pour fixer le prix le plus juste, à savoir votre âge, votre lieu de résidence, vos antécédents de conduite et l’ancienneté de votre permis. Ces détails lui permettront d’évaluer les risques selon votre profil. Pour les jeunes conducteurs ou malussés, la prime d’assurance moto sera plus élevée.

Les niveaux de garantie

Comme pour une voiture, les compagnies d’assurance proposent plusieurs niveaux de garanties pour les motos et leurs conducteurs. Au minimum, vous devez avoir une garantie responsabilité civile. Elle couvre les dommages matériels ou corporels causés aux tiers avec votre deux-roues. La couverture totale offre une meilleure protection en cas de sinistre, mais elle revient plus chère. Vous pouvez rajouter des garanties optionnelles afin d’optimiser votre assurance moto. Elles peuvent couvrir vos équipements de motard par exemple. N’oubliez pas de vérifier le montant de la franchise, un détail important en cas de sinistre.

Si votre moto est neuve, l’assurance tous risques est sans nul doute la meilleure option, car elle vous offre une protection optimale. Il importe de souligner que les assureurs ne couvrent pas les motos modifiées dans le but de faire sauter la limite de vitesse, si vous enlevez le catalyseur par exemple.

Combien coûte une assurance moto ?

Divers critères impactent sur le prix d’un contrat d’assurance moto. Voilà pourquoi les jeunes conducteurs inexpérimentés doivent souvent payer plus comparés aux motards aguerris, surtout ceux qui conduisent de grosses cylindrées. Par ailleurs, certains assureurs n’acceptent pas de couvrir un tiers si vous n’avez pas 2 ans d’assurance derrière vous.

Ces dernières années, le prix moyen des assurances moto est en baisse, mais l’écart très marqué entre les cylindrées reste inchangé. Contrairement aux idées reçues, les 50cc ne sont pas les moins chers en termes d’assurance. Cela s’explique par le fait qu’ils sont majoritairement conduits par les jeunes conducteurs.

Si vous avez une voiture en plus de votre moto, certains assureurs proposent une assurance couplée auto-moto, dont le tarif revient moins cher que de contracter deux assurances séparément. Renseignez-vous.

Assurance moto : conseils

Afin de faire le tri parmi les offres proposées par les compagnies d’assurance, voici deux conseils utiles :

  • Pour une moto neuve, préférez une assurance tous risques en plus de l’assurance au tiers. Il faut savoir que lors de près la moitié des accidents de moto, il n’y a pas de tiers identifié. Pour une moto non récente, la responsabilité civile suffit amplement ; 
  • Investissez dans un système antivol si vous voulez profiter de la garantie contre le vol. Vous avez le choix entre un antivol homologué, un local fermé à clé, un système d’identification de la moto ou une alarme électronique.

Aujourd’hui, il existe de nombreux outils de comparaison en ligne pour déterminer la formule qui vous convient le mieux. Simples, rapides et économiques, ils vous permettent de confronter les niveaux de garanties et les primes d’assurance.

Si vous avez déjà une assurance moto, mais que vous souhaitez changer de compagnie, sachez que vous devez le faire avant l’échéance de votre contrat, soit au moins 3 mois à l’avance. Le contrat sera en effet renouvelé de manière tacite à la date d’anniversaire de souscription.

Assurance moto : comment choisir ?

Top 5 des antivols pour moto